OL : « Petit, tout petit », Riolo démolit Aulas

OL : « Petit, tout petit », Riolo démolit Aulas

Photo Icon Sport

La déclaration de Jean-Michel Aulas sur les dirigeants qataris du Paris Saint-Germain n'a pas du tout plu à Daniel Riolo, qui en a désormais assez des sorties polémiques du président de l'OL.

« C’est bien d’avoir une finale du championnat de France car le Qatar ne fait pas partie de la France. Le championnat du Qatar étant bien spécifique et réduit à une seule équipe. Il y aura donc un titre de champion de France à la clé »Les dires de Jean-Michel Aulas après la rencontre contre le Gazélec ce samedi ont beaucoup fait parler. La plupart des spécialistes ont réagi. De Jérôme Rothen, qui se « débecte », à Pierre Ménès, qui parle de « racisme ». Le président lyonnais a donc réussi son coup médiatique, lui qui a lancé cela avec un brin de rigolade. En effet, ceci est une manière comme une autre de faire passer au second plan la difficile victoire lyonnaise contre Ajaccio et de faire descendre la pression mise sur ses joueurs avant la finale pour la deuxième place, qui se déroulera contre Monaco samedi prochain. Mais cette sortie en zone mixte est celle de trop selon Daniel Riolo, qui s'est exprimé sur son blog.

« Mais comme en la matière, notre foot n’a jamais de limite, on a eu la sortie de Jean-Mich’. Démago, absurde, son propos n’est rien. Il n’a aucun sens. C’est un vent destiné à ses supporters. Enfin, aux plus bêtes d’entre eux. Aulas aime prendre les gens pour des idiots. Derrière, il ira évidemment s’excuser queue basse devant les dirigeants parisiens, qui remplissent les caisses de son club. Il dira que c’est de bonne guerre. Aulas est finalement à l’image de notre foot. Petit, tout petit. Sans envergure. Il veut faire oublier sa saison ratée, son recrutement bidon et sa Ligue des champions minable. Celle où son club est tombé devant La Gantoise ! Allez, ça serait une belle blague que de ne pas être 2e à cause d’un autre club pas français ! », a déclaré l'éditorialiste sur RMC, qui souhaite donc tous les malheurs du monde à l'OL en cette fin de saison après la sortie remarquée de son président.

Share