OL : Non, Adebayor ne voulait pas une villa avec vue sur la Corse

OL : Non, Adebayor ne voulait pas une villa avec vue sur la Corse

Photo Icon Sport

Plus c’est gros, et plus ça passe. La presse anglaise, et plusieurs journaux dits sérieux ou du moins à grand tirage en Europe, se sont basés sur un récit fantasque d’un site parodique français, pour annoncer qu’Emmanuel Adebayor avait été recalé lors de son « entretien d’embauche » à Lyon en raison d’une attitude particulièrement déplacée.

Il faut dire que, selon le site parodique Football France, à ne pas confondre avec France Football bien évidemment, le Togolais est arrivé au rendez-vous avec Bruno Genesio avec une clope au bec, et a commandé un whisky au bar. Sans que des journaux comme AS, The Telegraph, The Mirror ou The Sun, ne tiquent, l’ancien buteur de Monaco aurait mis comme condition à sa signature un hélicoptère pour aller au centre d’entrainement, et une villa avec piscine et vue sur la Corse, qui se trouve quand même à 600 kilomètres de là. Résultat, ces multiples reprises ont fait du bruit, au point qu’Adebayor, pour ne pas compromettre d’éventuelles négociations avec ses futurs clubs, a été obligé de démentir cet article digne du Gorafi. 

« Je n’ai pas pour habitude de commenter les rumeurs ou les négociations sur un transfert. Mais cette fois-ci, il y a besoin d’un éclaircissement. Nous avons eu un rendez-vous très courtois avec l’entraineur et il a conclu que mon recrutement pourrait être un frein à l’explosion de jeunes attaquants, et de mon côté, j’ai senti que je n’aurais pas le temps de jeu que j’aimerais avoir. Pour lever le moindre doute, je n’ai bu que de l’eau et je n’ai bien sûr pas demandé de whisky ou de cigarettes », a tout de même pris la peine de démentir Emmanuel Adebayor, victime indirecte de ce canular qui a trop bien marché, du moins hors de nos frontières.

 

Share