OL : Morel préfère le 3-5-2, c’est moins fatigant

OL : Morel préfère le 3-5-2, c’est moins fatigant

Photo Icon Sport

Victime d’une hécatombe, l’Olympique Lyonnais a dû adapter son schéma tactique en fonction des joueurs disponibles ces derniers jours.

C’est donc en 3-5-2 que les Gones ont remporté leur premier match de Ligue des Champions contre le Dinamo Zagreb (3-0) avant le large succès face à Montpellier (5-1) mercredi, en passant par Marseille où ils ont obtenu le point du match nul (0-0). Autant dire que ce système réussit bien à l’OL. Cela tombe bien, les coéquipiers de Jérémy Morel préfèrent jouer à trois derrière plutôt que dans un 4-4-2 plus difficile à gérer physiquement.

« On est très nombreux dans le groupe à adhérer à ce système à trois défenseurs centraux. Il correspond mieux aux joueurs disponibles et permet à nos latéraux d’apporter beaucoup plus offensivement. Il apporte aussi davantage de sécurité, a argumenté le polyvalent défenseur. Avec Nico (Nkoulou), on avait déjà joué de cette manière à l’OM. Et puis Lucas (Tousart) fait très bien son travail actuellement juste devant nous. »

L’inconvénient du 4-4-2

« A quatre derrière, le système demande beaucoup de courses, a comparé l’ancien Lorientais. S’il faut faire souffler Rybus à gauche ? J’irai là où le coach me le demandera. Je connais ce poste, je connais les courses à faire dans cette position. » La réception de Lorient samedi (17h) pourrait effectivement permettre à l’entraîneur Bruno Genesio de faire souffler certains joueurs avant d’aller défier le FC Séville mardi (20h45) en C1.

Share