OL : Le jour où la rivalité avec l’ASSE est allée trop loin

OL : Le jour où la rivalité avec l’ASSE est allée trop loin

Photo Icon Sport

Dans les deux camps, à Lyon comme à Saint-Etienne, les nouveaux venus sont vite mis dans le bain en ce qui concerne le derby. C’est un match qui ne doit pas se perdre, sous peine de voir immédiatement les supporters noircir le tableau de la saison, quel que soit son issue ou presque. Une rivalité qui est de toute façon beaucoup plus palpable chez les fans que chez les joueurs, surtout quand cela prend des proportions trop importantes, et déborde jusque dans la vie privée des uns et des autres. C’est ainsi que Maxime Gonalons évoque ce derby qui pour lui est une énorme source de motivation, même s’il a été marqué par l’épisode du mariage saccagé, par erreur en plus, par des supporters stéphanois qui pensaient s’attaquer à un homologue lyonnais l'été dernier. 

« On sait qu'il ne faut pas rater le derby car ce sont les deux matches les plus importants de notre saison, quoi qu'il arrive. Il y a une vraie rivalité, presque une frontière invisible. Je m'en nourris tant que ça reste du folklore. Mais des fans qui saccagent le mariage d'un supposé supporter adverse, ça va beaucoup trop loin », a déploré le capitaine lyonnais au JDD. C’est d’ailleurs aussi l’avis de la justice, qui a condamné les auteurs de ces méfaits, dont 9 avec des peines de prison ferme.

Share