OL : Lacombe éjecte Valbuena du 11 de départ de l’OL

OL : Lacombe éjecte Valbuena du 11 de départ de l’OL

Photo Icon Sport

Bernard Lacombe, qui n’a jamais eu la langue dans sa poche, avait pourtant pour habitude de défendre coûte que coûte les joueurs de l’Olympique Lyonnais.

Cela n’est visiblement pas le cas avec Mathieu Valbuena. Ce mercredi, le conseiller du président Aulas est intervenu pour annoncer tout simplement que Didier Deschamps pourrait également virer « Petit Vélo » de son équipe pour l’Euro pour la même raison que Karim Benzema. « Il est possible que ce soit la même chose pour Mathieu Valbuena. S’ils font ça pour l'un, ils doivent peut-être le faire aussi pour l'autre », a expliqué le dirigeant lyonnais. Difficile de croire que cela rentrera en ligne de compte pour Didier Deschamps, qui pourrait toutefois se passer de Mathieu Valbuena pour des raisons sportives, le meneur de jeu ayant perdu sa place à Lyon. Et ne comptez pas sur Bernard Lacombe pour la lui redonner.

« Le problème du foot, c’est que la concurrence existe que vous ayez 18 ans, 25 ans ou 30 ans. Elle existera toujours. Aujourd’hui, Mathieu est un petit peu moins bien qu’un garçon comme Cornet qui marque des buts. C’est comme ça, c’est le foot. La concurrence existe à tous les niveaux. Personne n’est sûr d’être titulaire. La concurrence existe à Lyon. Mathieu l’a connu dans d’autres clubs, à Marseille ou quand il est parti en Russie. Aujourd’hui, il n’est pas bien pour plusieurs raisons. Il a eu pas mal de soucis dans sa carrière, cette saison chez nous. Après, il a eu des problèmes physiques. Il a été blessé. C’est pour cette raison-là. Quand il y a un garçon qui est plus efficace et meilleur que vous, c’est un jeune (Cornet), c’est peut-être embêtant pour lui, mais c’est comme ça. Il est devant lui pour l’instant. Même si c’est embêtant pour Mathieu par rapport à l’Euro, c’est la vie de footballeur. La concurrence existera toujours à Lyon comme ailleurs », a rappelé Bernard Lacombe, pas vraiment sur la même longueur d’ondes que son président, qui défend en permanence le plus gros salaire du club et rêve de le voir à l’Euro.

Share