OL : La guerre Houllier-Lacombe, Govou pas loin d'accuser Aulas

OL : La guerre Houllier-Lacombe, Govou pas loin d'accuser Aulas

Photo Icon Sport

Pas du tout étonné par la brouille entre Gérard Houllier et Bernard Lacombe au sein de l'Olympique Lyonnais, Sidney Govou se demande même si ce conflit n'a pas été lancé secrètement par Jean-Michel Aulas.

Depuis quelques jours, l'OL doit faire face à une gueguerre interne entre Gérard Houllier, conseiller extérieur du club depuis le début de cette saison, et Bernard Lacombe, conseiller du président Aulas ces dernières années, mais aussi président du conseil d’administration d’OL Fondation et d’OL Légendes. En froid, les deux hommes se sont envoyés des piques tour à tour cette semaine dans l'objectif de faire respecter leur loi. Si Jean-Michel Aulas a sifflé « la fin de la récréation » ce jeudi, cette situation conflictuelle entre deux personnages clés du club rhodanien n'étonne pas Sidney Govou.

« À partir du moment où Gérard Houllier et Bernard Lacombe, étaient ensemble, ça devait être compliqué. C’était logique que ça arrive à un moment donné. Je connais très bien Bernard, on n’y touche pas. Gérard est un très bon communicant, donc quand il parle dans la presse il sait très bien ce qu’il fait, c’est calculé. Au milieu, il y a le président. Même moi, je n’en suis pas revenu quand on a annoncé l’arrivée de Gérard Houllier dans un rôle qu’on a un peu de mal à définir. Au final, c’était prévisible que les deux ne puissent pas s’entendre, c’était couru d’avance. Est-ce que ce n’est pas voulu par Aulas ? Vu que c’est quelqu’un d’intelligent, est-ce que ce n’est pas voulu pour petit à petit que Bernard prenne du recul. Je n’ai pas envie de le penser, mais c’est possible. Ça ne m’étonnerait pas non plus. Peut-être pour éloigner un peu Bernard petit à petit, en sachant qu’avec Houllier, ça ne pouvait pas passer, et qu’il décide lui-même d’arrêter. On ne se sépare pas de Bernard, c’est lui qui décide d’arrêter », a avoué, sur les ondes de RMC dans Team Duga, l'ancien attaquant de l'OL, qui a ensuite violemment taclé Gérard Houllier.

Houllier, « c’est quelqu’un de manipulateur »

« Je ne suis pas fan, mais son mode de fonctionnement plaît au président. J’aime bien Bernard, mais Gérard Houllier, je ne vais pas vous mentir, je n’aime pas. Je ne m’en suis jamais caché, il le sait, voilà. Je pense que c’est quelqu’un de manipulateur, qui est très intelligent », a lancé Sidney Govou, qui prend donc partie pour Bernard Lacombe tout en sachant très bien que c'est Gérard Houllier qui prend petit à petit les pouvoirs à Lyon depuis son arrivée.

Share