OL : L'après-Aulas c'est pas demain la veille, mais un nom circule

OL : L'après-Aulas c'est pas demain la veille, mais un nom circule

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas a surpris tout le monde il y a quelques semaines en annonçant qu'il vendait son groupe, la Cegid, à des investisseurs américains et anglais, tout en gardant quand même un pied dans la boutique. Mais cela ne remet pas du tout en cause la présence de Jean-Michel Aulas a la tête de l'OL, comme l'a confirmé ce dernier. Car du haut de ses 67 ans, le boss de Lyon va rester aux commandes du club dont il a pris la direction il y a 29 ans. « Si je vais céder l’OL ? Le stade, le foot, l’OL, c’est mon âme. Et ça, ça ne se vend pas », a clairement fait savoir Jean-Michel Aulas, histoire de ne pas laisser planer le moindre doute.

Cependant, nul n’est éternel, et lorsqu’il faudra préparer la succession, Jean-Michel Aulas sait déjà vers qui il se tournera. « C’est du côté de la famille Seydoux qu’il faudra aller chercher », a prévenu, dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas. Le quotidien lyonnais pense même que Thomas Riboud-Seydoux, le fils de Jérôme Seydoux, est un candidat d’envergure, son intégration au conseil d’administration de l’Olympique Lyonnais ayant montré ses qualités dans ce domaine. De là à en faire le prochain patron de l'OL...

Share