OL : Grenier fait un aveu déroutant sur le mercato !

OL : Grenier fait un aveu déroutant sur le mercato !

Photo Icon Sport

Envoyé vers la sortie par Jean-Michel Aulas dès le début de l’été, Clément Grenier n’a finalement pas trouvé preneur. Normal, il ne cherchait pas à partir !

Plusieurs clubs italiens, mais aussi Nice en France, sont venus aux renseignements, mais cela n’a jamais abouti. La raison ? Ce n’est pas le salaire ou le prêt éventuel du milieu de terrain, mais bien sa volonté de rester au sein de son club formateur. C’est ce que l’international français a révélé ce lundi sur bein SPORTS, expliquant qu’il avait décidé depuis le début qu’il ne partirait pas de l’OL. C’est du moins sa version maintenant que le mercato est terminée…

« J'ai eu des opportunités pour partir, mais j'ai toujours voulu rester au club car j'avais une confiance aveugle en mes dirigeants. Avec mon entourage, on avait pris la décision de rester. J’avais une progression à avoir. J’avais été retardé par des pépins physiques. Je veux repartir de l'avant et redonner du plaisir à ceux qui me font confiance. Non, je ne regrette rien. La preuve étant c'est que l'année ou j'ai décidé de rester, j'ai eu raison car j'étais ensuite appelé en sélection. Je suis encore dans ce club et malgré les moments difficiles, je suis sûr que ça va de nouveau être bien. J'ai 25 ans et je suis sûr d'avoir encore de belles années devant moi », a rappelé Clément Grenier, qui a également décidé d’enterrer la hache de guerre avec son président après quelques passes d’armes médiatiques assez musclées.

« J'aime mon président. On a de très bonnes relations. On est francs et on se dit les choses. Je le respecte et je le respecterai toujours. C'est une personne importante dans ma vie. Je le remercie, même si par moments on n'est pas d'accord », a souligné le joueur lyonnais, qui possède encore deux ans de contrat. Et même s’il n’est plus titulaire dans l’esprit de son entraineur, Clément Grenier démontre qu’il n’est pas du tout pressé de quitter l’OL, avec l’espoir d’encore apporter sportivement à son club formateur.

Share