OL : Daniel Riolo tape sur Monaco et calme durement Lyon

OL : Daniel Riolo tape sur Monaco et calme durement Lyon

Photo Icon Sport

Daniel Riolo ne le cache pas, et ne l'a jamais caché, il n'est pas fan du Monaco de Leonardo Jardim. Alors forcément, au moment d'évoquer la rouste mise par l'Olympique Lyonnais au club de la principauté, le journaliste de RMC jubile et se régale. Mais cela ne l'empêche pas de faire remarquer à l'OL qu'il ne faut pas trop faire les malins avec cette deuxième place.

« On pensait voir un match tactique, une opposition de style, du suspense, et on a vu une raclée. Le plan de Monaco était, semble-t-il, l’explosion, le sabordage. Dix minutes de plus et les Monégasques terminaient culs nus Place Bellecour. Depuis des semaines, Jardim est usé (…) Trahi par ses cadres, Jardim a, en plus, continué dans ses choix curieux. Comment peut-on faire jouer au foot Lacina Traoré ? A côté de lui, Diabaté, c’est Pelé ! Il faut aussi dire que l’explosion de l’ASM a été bien aidée par l’excellent début de match des Lyonnais. Eux étaient là pour jouer, attaquer. Ces dernières semaines, la dynamique était en leur faveur, ça s’est vite confirmé. Deuxième, comme l’année dernière, l’OL va claironner que sa saison est réussie. Deuxième loin derrière l’ogre parisien, c’est bien. Le nouveau stade va voir la Ligue des champions. Au milieu des cotillons et des verres de champagne sales, les Lyonnais observeront, peut-être, que sur les dix dernières années (la pire décennie de notre foot), une seule fois un dauphin a eu aussi peu de points : l’OM en 2007. On sera lucide plus tard, peut-être. L’été, le mercato, on verra ça plus tard. Pour l’instant, tenons-nous en au simple constat que pour le foot français, on sait tous qu’il vaut mieux voir l’OL que l’ASM en C1 », écrit, sur son blog, Daniel Riolo, qui est donc quand même globalement satisfait de la tournure prise par le championnat de Ligue 1.

Share