OL : Cette prolongation qui briserait le rêve de Lacazette

OL : Cette prolongation qui briserait le rêve de Lacazette

Photo Icon Sport

Les premières discussions pour une prolongation de contrat d'Alexandre Lacazette à Lyon n'ont pas abouti. Il faut dire qu'un nouveau bail lui donnerait certes un salaire copieux, mais l'éloignerait d'une de ses destinations de rêve.

Difficile d’y voir clair avec le marché des transferts effectué par Arsenal et Arsène Wenger. Peu de recrues flambantes, mais des joueurs payés très cher comme Mustafi, Xhaka ou Pérez alors qu’ils n’arrivent pas vraiment du gratin européen. Il faudra bien évidemment voir le résultat avant de juger, mais les supporters des Gunners gardent pour le moment ce mercato en travers de la gorge, eux qui militaient pour la venue d’un grand attaquant. Le nom d’Alexandre Lacazette, qu’Arsène Wenger a depuis longtemps dans le viseur, a souvent été évoqué, sans que cela n’aille beaucoup plus loin que des discussions poussées.

Désormais, c’est un autre type de négociations qui s’est ouvert récemment avec la volonté de l’OL de prolonger son international français, avec un salaire de plus de 6 ME par an, et d’y ajouter une clause libératoire à hauteur de 70 ME. Si l’accord venait à être trouvé, alors la presse anglaise n’a aucun doute, ce serait la fin la possible arrivée de Lacazette à Arsenal. En effet, l’avant-centre lyonnais rêve de jouer en Premier League, et apprécie le style de jeu du club londonien, mais comme le rappelle le Daily Mirror ce lundi, Arsenal n’est pas prêt à parier une telle somme sur un joueur venant de Ligue 1. Le record du transfert le plus cher du club est pour le moment bien loin des 70 ME, puisqu’il s’agit des 50 ME dépensés pour faire venir Mesut Özil du Real Madrid il y a trois ans de cela. Néanmoins, souvent accusé d’avoir mal vendu Samuel Umtiti au FC Barcelone, Jean-Michel Aulas compte bien ne pas s’y faire prendre deux fois, et quel que soit le talent du joueur, une vente à 70 ME ne pourra pas être considérée comme ratée.

Share