OL : Entre Houllier et Lacombe, Aulas tranche et ça ne rigole pas

OL : Entre Houllier et Lacombe, Aulas tranche et ça ne rigole pas

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas n’a pas apprécié la passe d’armes entre ses deux conseillers, Gérard Houllier et Bernard Lacombe. Le premier fraîchement revenu, avait fait comprendre que le second, conseiller historique du président, n’était désormais plus qu’un simple responsable du club OL Légendes, et plus vraiment décisionnaire sur le plan technique. Avec son caractère bien trempé, « Nanard » n’avait pas tardé à répondre, traitant l’ancien sélectionneur national de « professeur d’anglais », et rappelant que sa carrière sportive ne valait vraiment pas le coup de s’attarder. Une guerre interne, mais sur la place publique, cela a incité JMA a sifflé la fin de la récréation. Et le président de l’OL ne s’est pas fait prier, tranchant très clairement en faveur de Gérard Houllier pour l’avenir du club.

« Il n'y a pas de tensions. Il y a des gestes d'énervement ou des manières de vouloir exister. Mais il faut que tout le monde comprenne qu'il y a une direction, un patron. Ou alors cela veut dire qu'on ne joue pas le jeu de l'institution, que l'ego passe au-dessus. Et ça, ce n'est pas l'OL. Je suis scotché. J'ai écouté ce qu'a dit Gérard, il n'y a rien. Après, il y a la réponse de Bernard... Choisir entre Houllier et Lacombe ? C’est déjà choisi. Le fait que Gérard soit revenu montre le sens de l'histoire. Et on n'a pas demandé à Bernard de partir. Il participe, il vit sa vie avec tous ses amis qui sont présents tout le temps, même quand il ne faudrait pas. Gérard Houllier est le patron technique, on l'a fait venir pour ça », a lancé dans L’Equipe un Jean-Michel Aulas sans pitié pour Bernard Lacombe, présenté comme un simple animateur de soirée pour les anciens du club, et qui sait désormais à quoi s’en tenir.

Share