OL : Aulas donne la raison du coup de mou lyonnais

OL : Aulas donne la raison du coup de mou lyonnais

Photo Icon Sport

À trois jours de son premier match de Ligue des Champions face au Dinamo Zagreb, l’Olympique Lyonnais est dans la tourmente, mais le président Jean-Michel Aulas estime que ce coup de moins bien est simplement dû à un problème physique.

Après la claque reçue au Trophée des Champions, début août, face au PSG (4-1), l’OL avait très bien réagi en remportant facilement ses deux premiers matchs de Ligue 1 avec un Lacazette de gala, alors auteur de 5 buts. Mais depuis la blessure musculaire de son attaquant phare lors de la déroute collective contre Dijon (4-2), Lyon est dans le dur et vient d’enchaîner deux défaites de suite, dont sa première au Parc OL samedi contre Bordeaux (1-3). Un problème tactique, un défaut dans l’état d’esprit ? Rien de tout cela selon Jean-Michel Aulas, qui estime avant tout que sa formation est fatiguée et touchée par les nombreuses blessures.

« Il faut sortir très vite de ce cauchemar et se projeter très vite aussi sur le match de Ligue des champions mercredi. Cette compétition est quasiment éliminatoire car on ne peut pas démarrer un tour de groupe de Ligue des Champions sans envisager de gagner à domicile. Il faut pour Bruno (Genesio) et son entourage réfléchir, pour tenter de trouver une solution qui permette d'ici mercredi de donner le mental et le moral nécessaire à l'équipe car elle est fatiguée et il faut se donner les moyens de réussir. Cela ne nous permet pas d'aborder psychologiquement le match contre Zagreb dans les meilleures conditions possibles. Nous aurons des solutions à trouver. Nous avons un centre de formation de qualité avec lequel nous avons toujours trouvé des solutions. Bruno a d'autres leviers. Il peut changer d'organisation ou faire confiance à des jeunes », a avoué, en conférence de presse, le président lyonnais, qui explique donc que son OL devra se ressaisir physiquement pour repartir de plus belle. Dès mercredi au Parc OL face à Zagreb ? Tout le club rhodanien en rêve...

Share