OL-ASSE était plié au bout de 5 minutes, voilà pourquoi

OL-ASSE était plié au bout de 5 minutes, voilà pourquoi

Photo Icon Sport

Le derby remporté par l'Olympique Lyonnais dimanche contre l'AS Saint-Etienne continue à faire couler de l'encre et de la salive. Revenant sur le choc entre les deux rivaux régionaux, Frédéric Hantz avoue qu'il ne fallait pas attendre très longtemps pour comprendre que l'OL allait plier une formation stéphanoise que l'ancien coach de Bastia a trouvée très, et surtout trop, nerveuse. 

« Au bout de cinq minutes je savais que ça serait compliqué pour les Verts. Déjà, dans l’attitude j’ai trouvé qu’avant le match on sentait dans les interviews que les Stéphanois étaient tendus par rapport à l’événement. Est-ce que c’était par rapport à leur volonté de bien défendre ? Je ne sais pas. Et on sentait que les Lyonnais plus détendus, par exemple rien que par les choix d’Hubert Fournier de prendre des risques sur les côtés qui ont été payants. Le meilleur exemple de ces attitudes différentes, c’est le carton jaune de Pajot au bout d’une minute. Ce n’était pas méchant son geste, mais on ne sent pas une agressivité saine. On sentait de la tension, les joueurs stéphanois n’étaient pas dans leur assiette au contraire des joueurs lyonnais plus épanouis. Chez les Verts, on ne sentait pas de maîtrise et beaucoup de tension », a expliqué, sur Canal+, Frédéric Hantz, qui n’a donc pas été surpris par le score final de ce dernier derby à Gerland.

Share