Mercato : L'OL ne recrutera pas sauf un mouton à cinq pattes

Mercato : L'OL ne recrutera pas sauf un mouton à cinq pattes

Photo Icon Sport

Tout comme l’été dernier, Hubert Fournier semble avoir l’intention de s’offrir un petit renfort offensif lors du mercato, mais tout comme l’été dernier aussi Jean-Michel Aulas n’y est pas favorable. Dans Le Progrès, le boss de l’Olympique Lyonnais rappelle sans langue de bois que c’est lui qui décide et pas son entraîneur, et s’il ne repousse pas totalement l’idée d’un renfort, le portrait-robot qu’il trace laisse clairement peu de place à la signature d’un joueur. Ou alors il faudra un miracle.

« C’est un sujet où l’on n’est pas obligatoirement d’accord avec mon entraîneur. Mais pour le moment c’est moi qui décide sur ce sujet-là. Je pars du principe que lorsque les joueurs donnent satisfaction, comme c’est le cas dans un groupe qui est magnifique, on doit être prudent. C’est vrai, il y a la CAN, Yassine Benzia est blessé. Alors recruter maintenant, ce serait peut-être faire du trop court terme par rapport à un projet concret avec ce seul stade privé de 60.000 places. Notre ambition, c’est de faire du moyen et long terme. Donc voilà, on ne recrutera pas. Sauf s’il y a à saisir l’opportunité d’enrôler un jeune joueur qui soit attaquant et qui peut donner un coup de main pendant un mois », précise, dans le quotidien régional, Jean-Michel Aulas, conscient que la quête de cette perle rare n’est pas ce qu’il y a de plus facile à cet instant précis de la saison.

Share