Même Aulas n’a pas trouvé les mots après le fiasco de l’OL

Même Aulas n’a pas trouvé les mots après le fiasco de l’OL

Photo Icon Sport

C’est une véritable chape de plomb qui est tombé sur Lyon ce vendredi soir, avec la défaite 2-4 face à une équipe de Montpellier certes en nette amélioration, mais tout de même loin d’être un candidat au podium.

Du côté de l’OL, on aura certainement très peu de temps pour analyser cette défaite avec le match à Nantes prévu dès mardi, et il faudra donc réagir très vite. Mais pour l’heure, c’est l’abattement et surtout l’incompréhension qui priment, comme le reconnaît sans détour Jordan Ferri, qui a fait remarquer le président Aulas n’en avait pas rajouté dans les vestiaires de Gerland après le match. 

« Il n’y a pas grand-chose de positif. On attaque super mal le match, on a la chance de réduire le score, mais derrière, ça ne suit pas... C’est très inquiétant de prendre quatre buts à la maison. On ne peut pas parler de crise mais si on continue comme ça, on va y arriver. On a la chance de rejouer dès mardi pour oublier. On ne comprend pas. On se parle bien avant les matches et sur le terrain, on se prend deux buts en 20 minutes. On se complique la tâche tout seul... Le président est venu dans le vestiaire, comme après chaque match. Mais personne n’a parlé, il n’y avait que de la déception sur les visages. On en parlera samedi avant de se projeter sur Nantes. Quand on ne gagne pas les duels, c’est compliqué. Même dans le jeu, ça ne va pas. L’an passé, on se battait tous les uns pour les autres. Il va falloir vite retrouver ça », a souligné le milieu de terrain lyonnais, bien conscient qu’outre les résultats, l’ambiance et le visage de l’OL n’étaient pas les mêmes que la saison passée. 

Share