Mariage saccagé : Aulas se paye l’ASSE

Mariage saccagé : Aulas se paye l’ASSE

Photo Icon Sport

C’était pendant l’été dernier, et cela avait fait du bruit. Des « supporters » stéphanois avaient fait irruption dans un mariage dans le Beaujolais pour saccager le buffet et terroriser les personnes présentes, alors qu’ils pensaient s’attaquer à la cérémonie d’un supporter lyonnais. Non seulement l’acte en lui-même était d’une bêtise sans nom, mais en plus les fans stéphanois s’étaient trompés de cible, gâchant simplement la fête d’un marié qui ne suivait pas spécialement le football. Depuis, l’enquête a suivi son cours et plusieurs personnes ont été interpellées, mais ce n’est pas suffisant selon Jean-Michel Aulas. Dans les colonnes du Progrès, le président lyonnais a dénoncé l’attitude du club du Forez, qui ne s’est pas portée partie civile dans cette affaire, et aurait donc implicitement cautionné ce débordement. 

« Il est scandaleux que dans cette affaire l’ASSE ne se soit pas portée partie civile. Quand nos supporters se comportent mal, l’OL est toujours partie civile. Et si les dirigeants de l’ASSE ne le font pas, c’est qu’ils cautionnent », a balancé un Jean-Michel Aulas qui n’a forcément pas aimé les remontrances stéphanoises après plusieurs incidents dans le derby, à l’intérieur comme à l’extérieur du stade.

Share