Lloris doute de la motivation de certains à l'OL

Lloris doute de la motivation de certains à l'OL

Photo Icon Sport

Toujours en quête d’un premier titre sous le maillot de l’Olympique Lyonnais, Hugo Lloris ne veut pas chercher des faux prétextes pour justifier la mauvaise série actuelle de l’OL, qui a enchaîné une défaite en finale de la Coupe de la Ligue puis mercredi à Toulouse. S’il avoue que physiquement l’équipe a un peu de mal, le gardien de but lyonnais avoue qu’il se demande si tout le monde fait le maximum.

« C’est normal qu’il y ait un peu de fatigue, mais il faut la laisser de côté et surtout sortir du terrain en ayant le sentiment d’avoir fait son maximum. Or, là, je n’ai pas l’impression que ce soit le cas, surtout individuellement. Il faut arrêter de regarder chez le voisin. La vraie question, c’est : qu’est-ce que moi j’apporte à l’équipe ? Qu’est-ce que je peux faire de mieux ?, explique, dans l'Equipe, Hugo Lloris, qui n’est pas d’accord avec Jean-Michel Aulas lorsque ce dernier se demande si les joueurs ne choisissent pas certains matches. Le club se doit de finir troisième. Économiquement, c’est trop important. Mais il n’y a pas que la réalité économique. La réalité est avant tout sportive. Bien sûr qu’on a envie de jouer la Ligue des champions chaque année, mais je ne veux pas que nos supérieurs mélangent tout. Si c’est le cas, c’est inconscient. Il y a de la volonté et de l’envie, ce qui n’empêche pas un sentiment d’impuissance, comme contre Toulouse. Pendant les cinq premières minutes, on est très bien. Mais, quand un joueur met le ballon en touche alors qu’il est seul, on ne peut pas dire que ce n’est pas grave. C’est ça le sens des responsabilités et la conscience professionnelle. »

Share