Lindsay Rose, un bug à Rennes, mais une pépite à l'OL

Lindsay Rose, un bug à Rennes, mais une pépite à l'OL

Photo Icon Sport

Originaire de Rennes, Lindsay Rose a évidemment fait ses premières armes de footballeur avec le club breton. Mais en 2008, alors qu’il n’a que 16 ans, le défenseur, qui évoluait alors dans un rôle offensif, se voit montrer la porte de sortie du centre de formation du Stade Rennais, qui estime qu’il ne fera jamais un bon joueur de football. Lindsay Rose part donc à Laval…et on connaît la suite. Dans le Progrès, Patrick Rampillon, directeur du centre de formation du Stade Rennais depuis 1987, et considéré comme l’un des cadors de la profession, admet son erreur. Et le technicien de reconnaître que l’Olympique Lyonnais a probablement fait un excellent choix en recrutant le jeune défenseur dont il pense que la marge de progression est importante.

« Le départ de Lindsay de Rennes ? Je n’ai pas pris la décision tout seul, mais je l’assume. Il y a eu une discussion serrée sur sa possible marge de progression. Et on a fait le choix de le laisser partir alors qu’on aurait dû le garder et lui faire confiance (…) A Laval, il a gagné en confiance, en maturité. Il a eu sa chance, il a su la saisir. Ce n’était sans doute pas le plus doué de sa génération, mais il a prouvé que grâce au travail et au sérieux, on pouvait y arriver (…) Il en a encore sous le pied. Il va encore monter en puissance », estime, dans le quotidien régional, Patrick Rampillon, beau joueur et qui a le mérite de reconnaître ses erreurs. 

Share