Les critiques de Deschamps, son triplé, Lacazette lâche tout

Les critiques de Deschamps, son triplé, Lacazette lâche tout

Photo Icon Sport

Pas retenu par Didier Deschamps pour les deux matches amicaux de l'équipe de France, Alexandre Lacazette a répondu de la plus belle des façons aux critiques émises par le sélectionneur national sur ses performances. En effet, l'attaquant vedette de l'Olympique Lyonnais a signé un triplé dans un match où l'enjeu était énorme, le derby face à l'ASSE. De quoi donner un moral d'acier à Alexandre Lacazette, sur un petit nuage après le triomphe de l'OL face aux Verts.

« Cela restera une soirée inoubliable. Dès l’entame du match, on a senti que le public était chaud. Quand les supporters sont comme ça, ils ne peuvent que nous aider. On va profiter de ce match durant les quinze prochains jours et ensuite, on passera à autre chose (…) J’ai assez vite senti que tout était pour moi. J’ai savouré le moment. Tous les virages étaient présents derrière nous. Forcément, ça fait plaisir. Plein de fois j’ai imaginé mettre un triplé dans un derby à la maison. Jamais je n’ai pensé que ce serait pour le dernier à Gerland. Un match pour l’histoire, a confié Alexandre Lacazette qui admet avoir été piqué au vif par les propos de Didier Deschamps à son encontre. Si cela m’a motivé ? Oui… Entre guillemets. En même temps, j’avais conscience que ce que je faisais jusqu’alors n’était pas suffisant. Maintenant je n’ai pas fait ce match que par rapport au sélectionneur. Je l’ai aussi fait pour mon équipe, pour mes coéquipiers qui mouillent le maillot. Je me devais d’être décisif pour eux. Je n’oublie pas ce qu’il s’est passé, mes performances… C’est grâce à ces mauvais matchs, ces périodes difficiles que j’en suis là aujourd’hui. Je n’oublie pas mais je suis passé à autre chose. Une carrière est faite de hauts et de bas. Il faut savourer quand on est en haut et cravacher quand on est moins bien. C’est tout. Je me sens bien depuis un moment. Cela ne se voyait pas en termes d’occasions mais, sur le terrain, je me sentais mieux. Aujourd’hui, ça s’est vu grâce au triplé mais je n’oublie pas le gros travail de mes partenaires. Ils ont été exceptionnels. Je ne veux pas prendre toute la lumière pour moi. »

Share