Le Real, De Gea, Man United, Lloris… l’OL se frotte les mains

Le Real, De Gea, Man United, Lloris… l’OL se frotte les mains

Photo Icon Sport

On le sait, le marché des gardiens est particulier. Car un seul mouvement pourrait provoquer une vague de transferts cet été, notamment si le Real Madrid parvenait à ses fins concernant David de Gea. Si Manchester United tente de prolonger son portier, ce dernier réfléchirait à l’intérêt du club madrilène. Du coup, les Red Devils sont bien obligés d’anticiper un départ de l’Espagnol et auraient ciblé Hugo Lloris comme principale alternative. Seul problème, celui évoqué par The Telegraph, Tottenham et son président Daniel Levy ne seraient prêts à vendre le Français qu’à une seule et unique condition : battre le record du plus gros transfert de gardien détenu par Gianluigi Buffon, passé de Parme à la Juventus Turin en 2001 pour environ 56 millions d’euros.

C’est à ce moment précis que l’Olympique Lyonnais peut se frotter les mains, le club dirigé par Jean-Michel Aulas ayant négocié 20% à la revente de l’international français vendu 12 M€ en 2012. En effet, si Lloris était cédé pour au moins 56 M€, l’OL récupérerait plus de 11 M€ dans l’opération. Une belle somme quasi tombée du ciel qui pourrait aider Lyon dans son recrutement. Encore faudrait-il que De Gea choisisse de signer au Real et que MU accepte de débourser une fortune pour Lloris. Oui, cela fait beaucoup de « si »… 

Share