Le PSG aidé contre l'OL ? C'est bidon s'agace un ancien arbitre

Le PSG aidé contre l'OL ? C'est bidon s'agace un ancien arbitre

Photo Icon Sport

En deux semaines, l’Olympique Lyonnais a par deux fois communiqué officiellement sur un supposé avantage accordé au Paris Saint-Germain par les arbitres, et l'OL de faire un historique du contentieux. Mais, ce samedi, dans l’Equipe, Bruno Derrien, ancien arbitre international et désormais consultant pour plusieurs médias, fait remarquer que cette vieille rengaine est toujours entonnée lorsqu’un club domine un championnat. Et cela avait notamment été le cas lors de la toute-puissance de Lyon ou de l’Olympique de Marseille.

« Une équipe en difficulté et qui joue des matches de la mort tous les week-ends a un engagement
plus prononcé et s'expose plus à la sanction. Une équipe qui doute a aussi tendance à plus contester un arbitre (…) Quand une star fait une faute passible d'un carton rouge, elle est expulsée. Ibra l'a déjà été pour son coup sur le poitrail de Ruffier (en 2012). Après, beaucoup de joueurs du PSG sont passés par l'Italie, où il y a une autre culture de comportement envers l'arbitre. Ils sont tactiles, parlent beaucoup... Mais Laurent Blanc a fait des efforts pour changer le comportement de Verratti par exemple (…) L’équipe dominante est toujours accusée d'être avantagée par l'arbitrage. Dans les années 1990, c'était l'OM qu'on accusait. Après c'était Bordeaux, Lyon…», constate Bruno Derrien, qui juge donc totalement infondées les réclamations venues de l’Olympique Lyonnais à l’encontre d’un possible favoritisme pour le PSG, tout cela à une semaine du match contre… le PSG.

Share