Le PSG a pu recruter tranquillement, Aulas est un peu dégoûté

Le PSG a pu recruter tranquillement, Aulas est un peu dégoûté

Photo Icon Sport

« Même si cela ne se fait pas du jour au lendemain, je peux vous assurer que les règles mises en place vont progressivement normaliser le foot business qui était parti sans contrainte et en dehors des règles traditionnelles économiques ». Il y a presque un an jour pour jour, Jean-Michel Aulas s’était félicité de voir des clubs comme le PSG et Manchester City être freinés sur le marché des transferts, en raison de l’application du fair-play financier. Mais cet été, les deux derniers nouveaux très riches du football européen sont repartis à la charge sans contraintes financières, ce que Jean-Michel Aulas ne comprend clairement pas. 

« On peut se demander s’il y a tous les ingrédients dans le fair-play financier pour éviter cette bulle spéculative. Quand Manchester City achète De Bruyne ou que le PSG investit 120 ME alors que ces deux clubs étaient sous recrutement contrôlé un an plus tôt, il faut le dire. On a assoupli les règles, mais cela n’a pas été expliqué. Pour le moment du moins… », a livré dans France Football le dirigeant lyonnais, pour qui les sanctions ont clairement été levées très facilement pour certains clubs. 

Share