Le plus dur reste à faire pour Grenier à l’OL

Le plus dur reste à faire pour Grenier à l’OL

Photo Icon Sport

Victime d’une rupture totale d’un muscle du quadriceps, Clément Grenier a dû subir une opération, avec succès. Reste maintenant à travailler pendant quatre mois pour retrouver les terrains.

Depuis la reprise de l’entraînement, Clément Grenier et ses coéquipiers de l’Olympique Lyonnais ne devaient penser qu’à ce samedi 1er août, soit la date du Trophée des champions face au Paris Saint-Germain. Un premier rendez-vous officiel auquel le milieu de terrain ne participera pas, lui qui avait dû quitter ses partenaires dès le début du fameux match amical perdu contre Arsenal (6-0). Résultat : une rupture totale d’un muscle du quadriceps qui lui a valu une nouvelle opération, laquelle s’est bien déroulée.

« Clément Grenier s’est fait opérer vendredi matin, ça s’est bien passé, il y a un long chemin qui l’attend pour retrouver ses coéquipiers et le chemin de la compétition », a confié l’entraîneur Hubert Fournier en conférence de presse. Mais pour l’international français, le plus dur reste à faire. Son retour n’est pas prévu avant quatre mois, ce qui annonce un très long travail de rééducation pour celui qui avait déjà vécu un cauchemar l’an dernier après son opération d’une pubalgie.

Share