Le patron de l'OL a une idée pour contrer les milliardaires anglais

Le patron de l'OL a une idée pour contrer les milliardaires anglais

Photo Icon Sport

La vente des droits télés de la Premier League pour sept milliards d’euros sur trois saisons a donné une énorme claque à tous les autres championnats européens. La Ligue 1 n’y échappe pas, et tout le monde se dit que la France n’a pas fini d’envoyer ses joueurs en Premier League vu les moyens économiques dont disposeront les clubs anglais dans quelques mois. Le calcul est vite fait pour Jean-Michel Aulas, qui a bien constaté que les derniers de Premier League toucheront en droits télés une somme (130 ME) supérieure au budget de son club (115 ME). Pour contrer cela, le patron de l’OL n’a pas de recette miracle, tant que les charges et taxes seront à ce niveau en France, mais Aulas aimerait toutefois que les clubs tricolores engagés en Coupe d’Europe soient mieux encouragés financièrement, histoire d’être compétitifs. 

« Je pense que ça inspire la même chose qu’à tous les observateurs économiques avisés. La différence s’explique par cette différence de recettes, mais aussi de charges sociales, puisque nous payons près du double par rapport aux clubs anglais. Ceci pose un problème de performance. Il faut y réfléchir, je suis membre du board de l’ECA (European Club Association, Ndlr), et d’un certain nombre de commissions à la FIFA. On va poser ces réflexions, qui imposent certainement de faire évoluer les règles de répartition, en particulier pour les revenus liés à la Coupe d’Europe », a confié le président lyonnais, dont le club fait bien sûr partie de ceux qui pourraient bénéficier d’un tel changement. Et ce même si les résultats des clubs français en Coupe d’Europe laissent apparaître que les représentants tricolores se font bien plus souvent éliminer par des clubs danois, chypriotes, roumains, russes, ukrainiens ou israéliens, plutôt qu’anglais sur ces deux dernières saisons. 

Share