Le joker offensif de l'OL, Fournier aurait bien aimé l'avoir

Le joker offensif de l'OL, Fournier aurait bien aimé l'avoir

Photo Icon Sport

Après sa nouvelle défaite en Ligue des Champions à Saint-Pétersbourg (1-3), l'OL est en plein doute. Hubert Fournier n'est pas exempt de tout reproche par rapport à cette mauvaise passe, mais le coach s'est vivement défendu en rappelant qu'il était favorable à l'arrivée d'un attaquant supplémentaire...

Mardi soir, l'Olympique Lyonnais a pris une nouvelle claque contre le Zenith. Ce revers russe a presque réduit à néant ses chances européennes. Si Lyon veut éviter l'élimination à dix millions d'euros, le collectif lyonnais devra montrer un tout autre visage pour faire un sans faute lors de la phase retour de la Ligue des Champions. Dans un climat plus que tendu, l'entraîneur lyonnais essaye coûte que coûte de trouver une solution. Pour lui, le problème de la profondeur de banc apparaît maintenant comme une évidence...

« C’est certain qu’on a des manques dans le secteur offensif. À la fin du match, je suis obligé de mettre le jeune Cornet dans un match de Ligue des Champions très important. Il est amené à être le sauveur. C’est compliqué », a déclaré Fournier en conférence de presse. Tout en sous-entendu, le coach rhodanien a donc envoyé une petite pique aux dirigeants, qui ne lui ont pas donné le feu vert pour recruter un nouvel attaquant après les nombreuses blessures, dont celle préjudiciable de Fekir, puis celle de Kalulu vécue comme un coup de grâce la semaine dernière.

Share