Le France-Brésil qui a envoyé Cris à l’OL

Le France-Brésil qui a envoyé Cris à l’OL

Photo Icon Sport

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Brésil n’a jamais trouvé le chemin des filets lors de ses trois matchs face aux Bleus au Stade de France. Parmi ces confrontations, on se souvient évidemment de la finale du Mondial 1998, et peut-être un peu moins du match nul et vierge concédé en mai 2004. Il s’agit pourtant d’une date importante de la carrière de Cris qui, titulaire dans les rangs de la Seleção, avait profité de ce match amical dans le cadre du centenaire de la FIFA pour rencontrer les dirigeants de l’Olympique Lyonnais, le club qui a ensuite marqué son parcours professionnel.

« Je jouais aux côtés de Luisao. Dans les couloirs, il y avait Cafu et Roberto Carlos. En face il y avait Henry, Trezeguet, Zidane, ce n’était pas facile… On avait joué la première mi-temps avec des tenues d’époque, s’est souvenu l’ancien Lyonnais pour Le Dauphiné Libéré. J’étais à Leverkusen, où cela ne marchait pas trop pour moi, mais le sélectionneur Parreira me faisait confiance. Ce jour-là, Bernard Lacombe et Marcelo (Kiremidjian, ex-défenseur brésilien de l’OL, devenu agent) étaient dans les tribunes. Avec Lyon, c’est là que tout a commencé pour moi. » Pour rappel, l’ex-défenseur central que l’on surnommait « Le Policier » a passé huit saisons chez les Gones avec qu’il a remporté quatre titres de champion de France.

Share