Le cas Benzia à l'OL, Fournier met les pieds dans le plat

Le cas Benzia à l'OL, Fournier met les pieds dans le plat

Photo Icon Sport

Pour l’entraineur lyonnais, si Yassine Benzia ne veut pas quitter l’OL, ce n’est pas parce qu’il a envie de s’y imposer, mais bien parce qu’il veut partir libre dans un an, avec le jackpot financier qui va avec. 

Plus que jamais poussé vers la sortie, Yassine Benzia est vivement invité à se trouver un nouveau club. L’international espoirs ne devrait plus jouer sous le maillot lyonnais, puisqu’à un an de la fin de son contrat et alors que Rennes a proposé 2,7 ME pour le faire venir, il a été relégué en CFA par son club cette semaine, et ce pour au moins tout le mois d’août. En conférence de presse ce jeudi, Hubert Fournier a d’ailleurs donné sa version des faits, rappelant que Benzia ne cherchait pas forcément à rester au sein de son club formateur uniquement pour l’amour du maillot.
 
« On est au mois d'août. S'il avait voulu prolonger, cela serait déjà fait. Cela fait longtemps qu'une proposition lui a été soumise. On est parti sur le cas de quelqu'un qui veut rester jusqu'à la fin de son contrat. C'est une situation qui ne peut pas rester en l'état très longtemps. Aujourd'hui, Philippe Montanier lui propose un challenge intéressant. Il ne va pas dans un club en difficulté mais dans un club français qui a des moyens et qui est ambitieux. Il aura la possibilité d'y trouver beaucoup plus de temps de jeu qu'ici. Je suis un peu surpris de sa réaction. Il souhaite réussir à l'OL. C'est tout à son honneur mais il a bientôt vingt-et-un ans, il n'a toujours pas fait une saison pleine ici et ça peut être préjudiciable pour sa carrière », a glissé l’entraineur lyonnais, désireux lui aussi de mettre la pression pour forcer un peu la main de son jeune attaquant, qui devra probablement faire un choix crucial dans les prochains jours.

Share