Lacombe raconte comment l'OL a fait le meilleur coup du mercato

Lacombe raconte comment l'OL a fait le meilleur coup du mercato

Photo Icon Sport

Steed Malbranque et l'Olympique Lyonnais, c'est une belle histoire débutée en 1994 au centre de formation de Tola Vologe, lorsque le natif de Mouscron débarque chez les jeunes pousse lyonnaises. Entraîneur de l'équipe première de l'OL à partir de 1996, Bernard Lacombe découvre alors un joueur talentueux, qui restera au sein du club rhodanien jusqu'en 2001 avant de s'envoler pour l'Angleterre. Et dix ans plus tard, c'est le même Bernard Lacombe qui se félicite d'avoir ramené l'ancien prodige, qui donne de grands motifs de satisfaction au staff lyonnais, à 32 ans.

« Malbranque, c’est un des rares joueurs que j’ai eu qui, à l’âge de 15 ans, me semblait déjà promis à un avenir professionnel. Il était très performant, doué techniquement. Il savait déjà tout faire sur un terrain. C’est un excellent joueur, il était déjà influent et parvenait à changer le cours du jeu, la façon de jouer de ses partenaires. En fait, il était comme il est maintenant. Il n’a pas changé. Il n’est pas causant. Dans le vestiaire, c’est la croix et la bannière pour lui décrocher deux mots. Mais il a toujours autant envie et s’avère être un leader. Sur le terrain, il conseille beaucoup, replace et recadre les jeunes quand c’est nécessaire. C’est la recrue la moins chère du mercato. Et certainement la meilleure ! Lors du dernier match de la saison, il était à Gerland, à côté de moi. Je lui ai dit : « Si ça te tente…» Après, j’en ai parlé au président et à Rémi (Garde, nldr), puis ça s’est finalisé (…). Un matin, à l’entraînement, il a marqué deux-trois buts de fou. Les mecs l’ont applaudi. Et, que des joueurs en applaudissent un autre, ça n’arrive pas si souvent », a raconté le conseiller de Jean-Michel Aulas dans les colonnes de La Provence. Steed Malbranque a déjà délivré cinq passes décisives en Ligue 1 cette saison.

Share