La mise au point d’Aulas sur les ventes à l’OL

La mise au point d’Aulas sur les ventes à l’OL

Photo Icon Sport

A l’Olympique Lyonnais, ce n’est pas la grande braderie. Tel est le message que Jean-Michel Aulas, sur le point de revenir dans la cité des Gônes après avoir passé deux semaines au Brésil, a tenu à faire passer sur le site officiel de son club. On annonce en effet avec insistance le départ d’un cadre d’ici la fin du mois de juin, et cela avait été confirmé lors de la publication de la situation financière de l’OL qu’une vente avant la fin de l’exercice comptable était plus que souhaitable. Mais Jean-Michel Aulas ne veut pas avoir le couteau sous la gorge, notamment dans des négociations tendues avec Naples pour la vente de Maxime Gonalons, et le président rhodanien a ainsi expliqué qu’il n’y avait pas forcément d’urgence à faire une vente immédiate, même si c’était préférable.

« S’il y a des opportunités de départs d’ici la fin juin, on le fera. Ce n’est pas une obligation de le faire avant la fin du mois. C’est juste mieux de le faire par rapport à l’environnement économique. Pour l’instant, les choses ne sont pas suffisamment avancées. Et en plus avec la coupe du monde, le marché ne bouge pas beaucoup. Ce que nous avons fait, en revanche, c’est de prolonger nos jeunes », a expliqué Jean-Michel Aulas, qui a bien fait comprendre que la possibilité de voir un joueur important du club partir d’ici une semaine était plutôt mince. 

Share