La gestion de crise à l'OL, un exemple à suivre affirme Lloris

La gestion de crise à l'OL, un exemple à suivre affirme Lloris

Photo Icon Sport

Depuis son arrivée à Tottenham à l’été 2012, Hugo Lloris (27 ans) n’a jamais retrouvé la Ligue des champions, une compétition que le gardien des Bleus était habitué à disputer avec l’Olympique Lyonnais. Car le club londonien ne fait plus partie des meilleures équipes de Premier League depuis plusieurs saisons déjà, et cela ne devrait pas changer dans les prochains mois compte tenu de l’actuelle 12e place des Spurs en championnat. Pas de quoi regretter son transfert pour Lloris, qui envie tout de même la capacité de réaction des Gones.

« Non je ne regrette rien, parce que je fais confiance au staff technique, à l’entraîneur en place (Mauricio Pochettino). Mais quand c’est le troisième entraîneur en un an et que les problèmes sont là, ce n’est pas forcément l’entraîneur, le problème, a souligné le capitaine de l’équipe de France en conférence de presse. Pourtant, on travaille, on essaie de trouver les solutions. J’ai connu des périodes à Lyon, mais à l’OL il y avait une vraie pression au quotidien, et une gestion de la crise. On est plus livrés à nous-mêmes à Londres, où on est dans le confort. Il faut s’en extraire. Parce que si jamais on joue le maintien, le confort ne va pas nous aider. Ça m’embête vraiment pour l’entraîneur. » Le début de saison renversant de l’OL ne fait que confirmer les propos de Lloris.

Share