La boulette qui a envoyé Rose de Bordeaux à l’OL

La boulette qui a envoyé Rose de Bordeaux à l’OL

Photo Icon Sport

International espoir de Valenciennes, Lindsay Rose savait qu’avec la relégation du club nordiste en Ligue 2, il allait changer de cap et atterrir dans un club plus ambitieux. En France, le Bordeaux de Willy Sagnol a longtemps fait le forcing pour essayer de recruter le joueur, avant de voir Lyon enlever la mise. Et selon Jean-Michel Aulas, la raison en est à la fois très simple, et très surprenante, raconte L’Equipe. C’est en effet à cause d’une erreur de numéro de téléphone d’un dirigeant bordelais, qui a appelé Jean-Raymond Legrand en pensant joindre Jean-Louis Triaud, que la donne a été changée. Sur le portable du patron de VA, ce dirigeant a laissé un message peu avenant sur les dirigeants de VA et la négociation en cours, ce qui a fortement déplu à Legrand, qui a de suite sollicité Lyon pour boucler le transfert, ce qui a fini par se réaliser. De son côté, le président de l’OL s’est défendu d’avoir fait une faveur à Valenciennes avec cet achat, précisant de manière assez ferme qu’il « n’utilisait pas l’argent d’une société cotée en Bourse pour faire plaisir à ses amis ». 

Share