La billetterie, premier petit couac du Grand Stade de l’OL

La billetterie, premier petit couac du Grand Stade de l’OL

Photo Icon Sport

Pour assister aux premiers matchs de l’Olympique Lyonnais dans son futur stade, les supporters doivent s’armer de patience. En cause, le système de mise en vente des billets.

Alors que l’on s’attendait à une énorme demande, l’Olympique Lyonnais a indiqué qu’il restait des places pour le premier match des Gones dans leur nouvelle enceinte le 9 janvier contre Troyes. Et pour cause, de nombreux supporters ont dû abandonner en constatant la complexité de la billetterie. Car le seul moyen d’obtenir une place pour les deux premières rencontres au Grand Stade, c’est de passer par Seaters, l’organisme à qui l’OL a confié sa billetterie. La raison ? Certains sièges ne sont pas encore numérotés.

Les étapes pour obtenir une place

« Quand vous gagnez trois semaines sur la livraison d’un stade, ce sont forcément des choses qui arrivent, a expliqué le stadium manager, Xavier Pierrot, à Rue 89 Lyon. La numérotation prend du temps, on doit vérifier avec nos plans. Elle sera livrée cette semaine. » La fin d'un parcours du combattant pour les supporters qui ont d’abord reçu un pourcentage de chance de recevoir leur billet, avant d’obtenir un bon à échanger contre la vraie place lorsque la numérotation des sièges sera terminée. Et c’est à ce moment précis que l’acheteur est débité, du moins en théorie…

Certains fans ont effectivement été débités dès la première étape avant d’être remboursés quelques semaines plus tard. De quoi en dissuader plus d’un, tandis que les plus courageux ont fini par obtenir la confirmation de leur futur billet, en espérant que le club rhodanien récupère vite la gestion de sa billetterie…

Share