L'OL victime d'un jeu vicieux de Naples pour Gonalons ?

L'OL victime d'un jeu vicieux de Naples pour Gonalons ?

Photo Icon Sport

Maxime Gonalons est parfois annoncé très proche de Naples, mais depuis quelques jours, le club italien prend un malin plaisir à laisser courir des rumeurs sur sa décision de finalement laisser tomber le capitaine de l’OL, n’ayant pas l’intention de céder aux exigences financières de Jean-Michel Aulas. Ce dernier voudrait en effet 17ME pour céder son milieu de terrain, une somme que la formation transalpine juge exagérée. Mais, selon Il Mattino, les dirigeants napolitains auraient surtout l’intention de jouer avec les nerfs du président de l’Olympique Lyonnais, conscients que ce dernier devra vendre un ou des joueurs avant le 30 juin, date à laquelle le bilan comptable de l’OL sera connu. Autrement dit, en laissant traîner éternellement un éventuellement accord, Naples pense pouvoir contraindre Jean-Michel Aulas à baisser son prix, ce dernier n’ayant plus le choix de faire autrement. Le quotidien napolitain affirme que le patron du Napoli attend tranquillement que son homologue rhodanien l’appelle pour lui signifier son accord pour un transfert à hauteur de 13ME. 

Share