L'OL s'explique pour son stade sans 42

L'OL s'explique pour son stade sans 42

Photo OLWEB

Dans la rivalité historique entre Lyon et Saint-Etienne, cela permet d’entretenir la légende. En effet, dans le futur grand stade de l’Olympique Lyonnais, il n’y aura aucune référence au numéro 42, département de la Loire où le voisin stéphanois réside. Pas de siège, de rang, de numéro de loges, le 42 sera un peu le numéro oublié du stade lyonnais. Stadium Manager du futur Stade des Lumières, Xavier Pierrot s’en est expliqué au micro de Radio Scoop, confirmait qu’à OL Land, on passerait bien du 41 au 43. 

« C’est vraiment un clin d’œil. C’est un stade privé, qui appartient à l’Olympique Lyonnais. Il y a une histoire, une rivalité. Et c’est juste pour continuer cette histoire qui est faite justement de petites histoires comme celles-ci. On ne pouvait pas mettre que des 69, car c’est compliqué en terme de billetterie, donc on passe de 41 à 43 quand cela est nécessaire. C’est vraiment fait en souriant, c’est comme ça qu’on le prend et ça entretient cette rivalité sympathique », a confié Xavier Pierrot, qui sait que le fait de « zapper » le numéro 42 demeure une initiative bon enfant qui entretient le mythe du derby entre l’OL et l’ASSE.

Share