L’OL perd un gros candidat pour le naming du Grand Stade

L’OL perd un gros candidat pour le naming du Grand Stade

Photo Icon Sport

Toujours en négociation avec les potentiels « namers » du futur stade privé de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas ne peut plus compter sur la candidature de Hyundai.

« Les choses sont assez proches d’une conclusion », avait annoncé Jean-Michel Aulas en mai dernier au sujet des discussions concernant le naming du Grand Stade. L’occasion pour le président de l’Olympique Lyonnais de révéler la candidature de Hyundai, tandis que la décision finale devait être prise pendant l’été. Difficile de dire si le club rhodanien est toujours dans les temps. Quoi qu’il en soit, l’OL devra finalement composer sans la candidature de Hyundai qui s’est retiré. 

Le sponsor officiel du club n'est plus dans la course, du moins pour le moment. En effet, le constructeur automobile coréen dispose d’une « clause de priorité » pour ce naming, dixit JMA, qui négocie toujours avec « quatre grandes entreprises françaises et étrangères », comme le dirigeant l’a confié au Progrès. Il faudra donc se montrer patient pour connaître le nom de cette future enceinte que le président de la République François Hollande a visiblement hâte de découvrir, lui qui aurait déjà demandé une invitation à Jean-Michel Aulas.

Share