L'OL ne s'est pas fait rouler en inversant

L'OL ne s'est pas fait rouler en inversant

Photo Icon Sport

En acceptant d’inverser le match entre Montpellier et l’Olympique Lyonnais, qui ne pouvait pas se jouer dans la capitale héraultaise en raison des récentes inondations et des énormes dégâts à la Mosson, l’OL a évidemment rendu service au MHSC. Si le club rhodanien a précisé dans un communiqué que cette inversion allait avoir des effets indésirables, et notamment celui de jouer trois matches consécutifs loin de Gerland en mars prochain, Hubert Fournier a lui reconnu qu’il était très favorable au fait de recevoir Montpellier le dimanche 19 octobre, plutôt que de reporter éventuellement la rencontre. « Reporter ce match , c’est surtout ce qu’il ne fallait pas, car nous sommes lancés dans une bonne dynamique et qu’il était important de ne pas casser avec une coupure trop longue. La priorité était de trouver une solution pour que nous jouions et confirmer notre série d’invincibilité. Nous aurions eu aussi cet objectif en jouant à Montpellier. Je sais que statistiquement, gagner trois matches d’affilée à domicile est rare. A nous de faire mentir les chiffres et d’être à la hauteur », a quand même prévenu le coach de l’Olympique Lyonnais, conscient qu’en recevant Montpellier et l’Olympique de Marseille, après la victoire à Gerland contre Lille, la formation de Jean-Michel Aulas avait un sacré challenge de neuf points sur neuf à réussir.

Share