L'OL ne cognera pas ses supporters au porte-monnaie

L'OL ne cognera pas ses supporters au porte-monnaie

Photo Icon Sport

En janvier 2016, l’Olympique Lyonnais déménagera et quittera Gerland pour rejoindre son nouveau stade dont le nom officiel n’est pas encore connu. Ce déplacement en cours de saison est forcément un casse-tête pour les responsables de la billetterie qui avaient déjà prévu le coup l’an dernier en vendant des abonnements grand public pour dix-huit mois et qui prévoyaient donc la « fin » de l’aventure à Gerland. Pour se remettre en ordre de bataille, les prochains abonnements débuteront à l’entrée dans le nouveau stade et intégreront la saison suivante, 2016-2017. L’opération aura forcément un coût pour les spectateurs, et l’OL a donc prévu un paiement étalé pour permettre de dilluer l'addition. Mais la bonne nouvelle qui se profile est que les tarifs n’augmenteront pas de manière disproportionnée dans la nouvelle enceinte lyonnaise comme l’annonce Le Progrès.

Se confiant au quotidien régional, le responsable de cette commercialisation, laquelle sera officialisée samedi soir en marge du match Lyon-Bordeaux, annonce que les tarifs ne vont pas flamber, loin de là. « Il y aura une hausse raisonnable. Celle-ci prendra notamment en compte la taxe à 5,5 %, mise en place l’an dernier, que le club avait pris à sa charge pour ne pas pénaliser ses abonnés, a expliqué Xavier Pierrot, précisant que si les adhérents des Bad Gones et de Lyon 1950 avaient eu le droit d’acheter un abonnement juste pour la prochaine saison, le grand public aura des offres spéciales. Nous allons élargir notre offre, avec des packs incluant plusieurs matchs, des offres famille, etc ». Autrement dit, pour remplir son nouveau stade, l’Olympique Lyonnais sait qu’il faudra faire des efforts tarifaires, comme cela a été le cas cette saison, et les fera. Les supporters de l’OL ne s’en plaindront pas.

Share