L’OL « n’a pas le temps de pleurer » avant Nicosie

L’OL « n’a pas le temps de pleurer » avant Nicosie

Photo Icon Sport

La défaite à domicile face à Caen a été un véritable choc pour l’Olympique Lyonnais, qui n’avait pas vu ce revers véritablement arriver. Entre une formation bas-normande en pleine déconfiture et l’impression que rien ne pouvait arriver à cette équipe capable de remonter un déficit d’un but ou plus trois fois en une semaine, le club rhodanien se devait de prendre trois points pour coller à la course au podium. Après ce revers, c’est surtout la préparation décisive du match face à l’APOEL Nicosie qui est complètement remis en cause, même si Anthony Reveillère voulait se servir du retour de la Ligue des Champions pour passer rapidement à autre chose. 


« C’est une mauvaise opération, mais il faut avancer, se préparer à ce match contre Nicosie. On n’a pas le temps de pleurer. On avait 90 minutes pour gagner ce match, on l’a perdu, il faut passer à autre chose. Mais c’est une alerte : on est en course dans quatre compétitions, on n’a encore rien gagné, et il faudra faire attention à ne pas tout perdre. C’est difficile de parler de titre aujourd’hui. Il faut maintenant viser le podium. Paris et Montpellier sont là-haut, et nous, derrière, on va se battre avec Lille, l’OM, Rennes. Cela fait plusieurs saisons maintenant que l’on se bat pour le podium plus que pour le titre », a inévitablement rappelé le latéral lyonnais, qui sait bien que sur les quatre titres encore en jeu, celui pour le championnat de France est quasiment à oublier. 

Share