L’OL monte au créneau pour défendre Koné

L’OL monte au créneau pour défendre Koné

Photo Icon Sport

Remplaçant au sein d’une défense lyonnaise qui a très bien tenu le choc face à Lille, Bakary Koné était sur le banc pour permettre à Milan Bisevac de disputer ses premières minutes de la saison. Un retour attendu de la part du Serbe, qui pourrait apporter son expérience et sa combativité à une défense centrale lyonnaise qui a beaucoup fait peur à ses supporters depuis le début de saison. Mais sur le changement, ce sont les sifflets qui ont accompagné l'entrée du Burkinabé, ce que ni Jean-Michel Aulas, ni Hubert Fournier, n’ont supporté. « Je trouve injuste que certains supporters sifflent des joueurs qui ont une mentalité exemplaire comme Bako Koné », a dénoncé le président lyonnais à propos d’un joueur qui avait reconnu dans la semaine qu’il n’appréciait pas ce traitement, mais s’en satisfaisait à partir du moment où son équipe gagnait. « Le seul point négatif ce sont les sifflets à l’encontre de Bako Koné. Il était très touché à la fin du match », a déploré Hubert Fournier, à propos de l’ancien joueur de Guingamp. 

Share