L'OL l'avait viré, il a pardonné et le prouve

L'OL l'avait viré, il a pardonné et le prouve

Photo Icon Sport

A quoi peut tenir la carrière d’un joueur de football ? Si Nabil Fekir explose cette saison sous le maillot de l’Olympique Lyonnais, et témoigne de la qualité de la formation à la sauce OL, ceux qui connaissent le club rhodanien n’ont pas oublié que Fekir avait été poussé vers la sortie en 2008 alors qu’il n’avait  que 15 ans, deux saisons seulement après avoir intégré le club de Jean-Michel Aulas. Nabil Fekir avait alors rejoint le FC Vaulx, puis Saint-Priest, avant finalement de revenir à l’Olympique Lyonnais en 2011, les recruteurs de l'OL ayant constaté que le joueur avait changé. Si certains pourraient parler d’une revanche, le joueur de 21 ans n’est pas du tout de cet avis, estimant que l’OL lui avait rendu service.

« Non, ce n’est pas une revanche. Si l’OL ne m’a pas conservé dans un premier temps, c’est qu’il me manquait quelque chose. J’ai mûri, j’ai travaillé, je suis revenu. Quand on travaille et que l’on y croit, il y a toujours un espoir au bout. Je crois tout simplement que j’ai saisi cette nouvelle chance », a confié, dans Le Progrès, Nabil Fekir, qui démontre qu’en plus d’avoir des qualités sportives il a également un sacré état d’esprit.

Share