L’OL flippe un peu face au « Juninho » d’Evian

L’OL flippe un peu face au « Juninho » d’Evian

Photo Icon Sport

« Non, je suis Daniel Wass, pas Juninho ». Avec son but sur coup-franc face à Bastia ce mercredi, Daniel Wass a pourtant montré de sacrées similitudes avec l’ancien maitre artilleur de l’OL. Des trajectoires surprenantes, aucune distance qui ne lui fait peur, une cage qui paraît plus grande et une efficacité redoutable, le Danois est tout simplement le meilleur réalisateur d’Europe sur coup-franc, avec 8 buts sur 42 tentatives. De quoi faire trembler l’Olympique Lyonnais, qui a été briefé par son entraineur avant le match de dimanche : pas question de donner l’occasion au polyvalent joueur d’Evian de faire feu. 

« Ce sera un match compliqué en raison de l’horaire, de la récupération… face à un adversaire qui est bien moralement avec un capital confiance important. C’est un match important qui peut nous permettre d’enclencher une nouvelle dynamique. Wass et les coup-francs ? On peut juger sa qualité dans cet exercice. Cela donne de la confiance à ses partenaires car il peut débloquer la situation. Soyons attentif et évitons les fautes près de la surface. Les joueurs connaissent le danger, le staff aussi. Mais pas question d’en faire une psychose… Et je vous rappelle que l’on a déjà pris trois coup-francs cette saison », a souligné Hubert Fournier, qui possède lui aussi de bons tireurs dans son effectif, même si Grenier et Gourcuff ne seront probablement pas sur le terrain ce dimanche.

Share