L'OL et les tirs au but, un cauchemar sans fin ?

L'OL et les tirs au but, un cauchemar sans fin ?

Photo Icon Sport

La seule déception de l’Olympique Lyonnais ces dernières semaines reste l’élimination aux tirs au but face à Monaco en Coupe de la Ligue. Il est vrai que l’OL a des statistiques assez incroyables dans cet exercice. Sans remonter jusqu’à l’élimination face au PSV lors de la Ligue des champions en avril 2005, Lyon a clairement du mal lorsqu’il s’agit de se qualifier aux tirs au but, avec 17 défaites et 6 victoires en 23 matches qui se sont terminés par une séance de ce type. Avant la rencontre de ce mardi soir à Nantes en Coupe de France, Rachid Ghezzal a d’ores et déjà annoncé qu’il prendrait ses responsabilités quoi qu’il arrive, précisant que selon lui il était inutile de s’entraîner dans ce domaine.

« Vu comme ça, on va essayer d’éviter les tirs au but. Mais j’ai tiré contre Monaco en Coupe de la Ligue et, s’il le faut, j’irai tirer mardi soir une fois encore, a prévenu Rachid Ghezzal, qui estime qu’il est totalement illusoire de s’entraîneur dans cet exercice et qui a expliqué pourquoi. Tirer un pénalty à l’entraînement et en match, c’est extrêmement différent. Il n’y a pas le contexte ni la pression de l’environnement. Je ne trouve pas que s’entraîner là-dessus ait une vraie influence en match. » On espère seulement pour lui que le scénario de ce mardi soir ne lui réservera pas une mauvaise surprise dans ce domaine.

Share