L'OL est fragile et n'a pas les moyens de s'enflammer

L'OL est fragile et n'a pas les moyens de s'enflammer

Photo Icon Sport

Même si la nette victoire à Angers a permis à l'OL de se replacer en L1 et de se relancer complètement dans la course à l'Europe, Christian Bassila a expliqué qu'il ne fallait pas s'enflammer pour autant par rapport à cet effectif lyonnais.

Après une défaite à Bastia (1-0) pour terminer le mois de janvier dans la douleur, l'OL a su se relever cette semaine pour commencer de la meilleure des manières un mois de février déterminant. Ce samedi, les Lyonnais ont confirmé leur nette victoire contre Bordeaux (3-0), loin de leur Parc OL. En effet, la troupe de Bruno Génésio a fait exploser la surprise angevine avec des buts de Jallet, de Ghezzal et de Tolisso (0-3). Christian Bassila a livré, au micro d’OLTV, son analyse de la rencontre entre Angevins et Lyonnais.

« Il faut tout simplement féliciter les joueurs car ils ont fait ce qu’il fallait. Il y a eu une grosse entame de match. Après l’ouverture du score et l’expulsion, on ne savait pas s’il fallait gérer ou pousser. Le seconde période a été très bien maîtrisée par les Lyonnais. Ils ont défendu intelligemment. Il y a eu beaucoup de maturité. L’équipe a retrouvé des vertus. J’ai aimé l’état d’esprit et c’est nécessaire pour remporter des matchs à l’extérieur. C’est difficile de ressortir un joueur en particulier. Tout le monde a été bon et a fait les efforts. Je veux saluer la performance collective. On ne peut pas encore parler de série. Il faut rester mesuré, ne pas s’enflammer. Ça reste très fragile, mais on est sur la bonne voie », a déclaré le défenseur français formé à Lyon.

Grâce à ces deux victoires en quatre jours, les Gones se sont replacés à la 6e place du championnat de France, à trois points du podium. Pas de quoi s'enflammer certes, mais ceci montre tout de même que l'OL est bel et bien de retour dans la course pour remplir son objectif de Ligue des Champions.

Share