L’OL espère que la FFF va se bouger pour Fékir

L’OL espère que la FFF va se bouger pour Fékir

Photo Icon Sport

Explosif et efficace, Nabil Fékir est l’un des éléments décisifs dans le redressement de l’Olympique Lyonnais depuis quelques matchs. Le meneur de jeu utilise ses dribbles, son sens de la passe et du but pour dynamiter l’attaque rhodanienne. Et cette forme étincelante n’est pas passée inaperçue du côté de l’Algérie, où on pense à le solliciter pour le mois d’octobre et les prochains matchs qualificatifs pour la CAN. Côté lyonnais, si on respecte le futur choix du joueur, on aimerait bien que la Fédération Française de Football lui donne également l’opportunité de se mettre en avant, avec par exemple un appel chez les espoirs tricolores. C’est ce qu’a expliqué Hubert Fournier en conférence de presse, le coach lyonnais étant bien conscient également qu’il risquait de perdre un joueur de plus cet hiver en cas de participation de Fékir à la CAN. 

« Il n'est potentiellement pas là pour le mois de janvier aussi. C'est une réflexion qu'il a. Il est encore très jeune donc je l'incite à prendre son temps pour réfléchir. J'espère que du côté de la FFF, on va réfléchir aussi. J'ai entendu que Pierre Mankowski le suivait. J'espère qu'ils vont faire autre chose que le suivre et lui donner la possibilité de montrer le talent qu'on est en train de découvrir. On en a discuté. Après, c'est une discussion sportive et familiale. Il a des attaches et on sait que les origines, pour les expatriés, ça fait partie de leurs patrimoines. Donc, on peut comprendre qu'il ait une réflexion forte la dessus », a estimé l’entraineur de l’OL, qui pourrait déjà être privé de Koné, Umtiti et N’Jié au mois de janvier. A noter qu'en cas de participation à un match officiel avec l'Algérie, Fékir n'aurait plus la possibilité de porter le maillot français, tandis qu'une sélection chez les espoirs tricolores n'empêche pas ensuite de jouer pour la France ou l'Algérie chez les A. 

Share