L’OL énerve Naples, qui lâche prise sur Gonalons

L’OL énerve Naples, qui lâche prise sur Gonalons

Photo Icon Sport

Après avoir effectué un énorme forcing pour acheter Maxime Gonalons cet hiver, avec à la clé une proposition de 17 ME, Naples semblait reparti pour tenter d’aller chercher le capitaine lyonnais, qui plait beaucoup à Rafael Benitez. Mais le mercato estival dure trois mois, et forcément, cela laisse beaucoup de temps pour négocier, mais aussi étudier d’autres pistes. C’est ce que ferait actuellement le club de Campanie, qui après avoir pris contact avec l’OL à la toute fin de saison, a décidé de lâcher du lest. Selon Sky Italia, la raison est simple, puisque Jean-Michel Aulas n’en démord pas de sa volonté d’obtenir au moins 15 ME de son milieu de terrain, tandis que Naples n’est plus décidé qu’à mettre 12 ME sur la table. Une différence qui ne semble pas irrémédiable, mais le Napoli aurait décidé de couper les négociations à ce niveau, laissant entendre que c’était 12 ME, ou rien du tout. Et pour preuve, les recruteurs italiens ont désormais décidé de privilégier d’autres pistes, et notamment celle menant au milieu brésilien de Tottenham, Sandro. 

Share