L'OL exige un cessez-le-feu de ses supporters

L'OL exige un cessez-le-feu de ses supporters

Photo Icon Sport

L’Olympique Lyonnais vient de gagner les trois matches consécutifs qu’il jouait à domicile, mais le club de Jean-Michel Aulas a tenu quand même à rappeler à l’ordre ses supporters. Si l’OL se réjouit de voir Gerland vibrer comme à ses plus belles heures, il tient à prévenir ses plus ardents fans sur le fait qu’il fallait impérativement cesser d’utiliser des fumigènes sous peine de voir les sanctions et les plaintes tomber. Un message très clair et bien emballé.

« Ce début de saison a une nouvelle fois mis en évidence l’osmose qui existe entre le club, les joueurs et ses supporters toujours aussi nombreux dans une ambiance très festive. L’Olympique Lyonnais se réjouit de l’adhésion totale de ses supporters et de leur enthousiasme, mais il tient néanmoins à rappeler qu’il est indispensable que chacun respecte les mesures de sécurité mises en place pour que ce climat festif perdure et continue à porter Maxime Gonalons et ses partenaires. Le club rappelle en particulier que les engins pyrotechniques et les pétards sont strictement interdits à l’intérieur des enceintes sportives et que leur usage entraîne d’importantes sanctions financières pour le club. L’O.L. continuera à n’avoir aucune tolérance pour ceux qui pourraient en faire l’usage. Ainsi, lors des 2 derniers matchs, 8 interpellations avec plaintes nominatives du club ont été effectuées, notamment pour des pétards ou des fumigènes, et l’Olympique Lyonnais continuera de tout mettre en œuvre en coordination avec les pouvoirs publics pour que le stade et ses extérieurs soient des lieux festifs. Encore un grand bravo à l’ensemble des groupes officiels pour les TIFOS mis en place dimanche pour la venue de Marseille et pour l’ambiance qui a permis aux joueurs de se surpasser pour aller chercher cette victoire », indique, dans un communiqué, l’Olympique Lyonnais, qui ne veut pas d’un stade aseptisé, mais tient quand même à éviter les amendes et les possibles sanctions de la LFP.

Share