L’OL cherche le bon schéma, ça sert à rien lâche Ferri

L’OL cherche le bon schéma, ça sert à rien lâche Ferri

Photo Icon Sport

Incapable de reproduire le jeu produit la saison dernière, l’Olympique Lyonnais a décidé de changer de schéma tactique. Mais pour Jordan Ferri, le problème est ailleurs.

La première période catastrophique à Monaco vendredi dernier (1-1) a été la goutte d’eau pour Hubert Fournier. Car dès l’entame du deuxième acte, l’Olympique Lyonnais était réapparu avec un nouveau 4-3-3 dans lequel les Gones s’étaient montrés plus tranchants. C’est pourquoi l’entraîneur du club rhodanien a choisi de mettre son habituel 4-4-2 de côté pour aller défier le Zénith Saint-Pétersbourg mardi en Ligue des Champions, sans succès (défaite 3-1). Rien d’étonnant pour Jordan Ferri, lequel estime que le schéma tactique n’a rien à voir avec les problèmes de l’OL.

« On se pose souvent plein de questions tactiques quand ça va un peu moins bien. Mais je ne pense pas que le débat soit là, a confié le milieu lyonnais sur le site officiel du club. Peu importe 4-4-2 ou 4-3-3, ce qui doit nous préoccuper, c’est retrouver le gros état d’esprit qui nous animait la saison passée. Chacun jouait pour l’autre. C’est le collectif qui faisait notre force. La tactique, c’est important mais ça reste secondaire je pense. Sans des valeurs, rien ne peut marcher. On a plus de repères en 4-4-2, moi compris, puisque ça fait pas mal de temps qu’on joue dans ce système et que ça nous réussit. Mais on a aussi vu à Monaco qu’on était capable de s’adapter. C’est une bonne chose. » Une analyse moins pessimiste que celle de Mapou Yanga-Mbiwa.

Share