L’OL avoue que c’est mal barré pour la deuxième place

L’OL avoue que c’est mal barré pour la deuxième place

Photo Icon Sport

Battu à Saint-Etienne le week-end dernier, accroché à domicile par Marseille ce dimanche, Lyon montre du mieux dans le jeu et demeure optimiste, même si les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Car si, en première partie de saison, une simple série de deux ou trois victoires suffisait à replacer une équipe aux abords du podium, Monaco a clairement accéléré depuis 2016 et cela commence à se ressentir dangereusement. Ainsi, l’OL possède neuf point de retard sur le club de la Principauté, et Anthony Lopes a décidé de tirer le signal d’alarme pour rappeler qu’il ne fallait désormais plus trainer en route. 

« Ce nul ne nous arrange vraiment pas du tout. On a les occasions, mais on ne les met pas, et Mandanda était dans un grand soir. C’est dommage pour nous. On fait du surplace. Nos performances ne sont pas récompensées et il y a des moments où il faut faire le dos rond. On a toujours cette petite malchance au-dessus de nos têtes. Il va falloir qu’elle parte vite et qu’on enchaîne les bons résultats. Monaco est à neuf points. C’est beaucoup, mais il reste encore beaucoup de journées », a prévenu le gardien lyonnais, qui sait que le podium est encore jouable, mais que l’OL doit pour le moment se fixer l’objectif de revenir sur la troisième marche avant de tenter de rattraper une équipe de Monaco qui a toutes les cartes en mains pour le titre de vice-champion de France. 

Share