L’OL avoue faire un gros sacrifice pour Montpellier

L’OL avoue faire un gros sacrifice pour Montpellier

Photo Icon Sport

En raison d’une deuxième inondation en moins d’une semaine, Montpellier ne pourra pas disposer de ses installations jusqu’à la fin de l’année civile, au minimum. Une véritable catastrophe pour le club héraultais, qui envisage même de déménager son stade ou d’aller ailleurs, tant les crues de la Mosson mettent à mal l’ensemble du club désormais. En ce qui concerne le provisoire, le MHSC est parvenu à inverser le prochain match face à Lyon, qui se disputera donc au Stade Gerland. Dans un communiqué pour officialiser ce changement, l’Olympique Lyonnais a expliqué ce geste par solidarité pour un club qui est tout de même assez cher aux yeux de Jean-Michel Aulas. Toutefois, l’OL a également précisé que cette inversion n’était pas sans conséquence, notamment lors de la phase retour.  

« Malgré les nombreux inconvénients, en particulier la succession de trois matchs à l’extérieur lors de la phase retour (Lille, Montpellier, Marseille) et avec le soutien des groupes de supporters, l’Olympique Lyonnais et son président Jean-Michel Aulas ont répondu favorablement à la demande du Président Louis Nicollin, d’inverser la rencontre Montpellier / OL qui devait initialement se disputer le 19 octobre au stade de la Mosson, dévasté par les inondations dans la nuit de lundi à mardi. Jean-Michel Aulas tient à apporter tout son soutien "au club de Montpellier et à toute la région qui ont été très sévèrement touchés. Les dégâts étant considérables, l'OL a souhaité tout mettre en oeuvre pour accéder à la demande de Loulou et de son fils Laurent pour que le match se joue à Gerland », a fait savoir le club rhodanien, qui sait que le président héraultais a toujours affiché son amour pour l’OL, et son admiration pour son homologue lyonnais.

Share