L'OL avoue avoir craint la catastrophe après Lyon-Lens

L'OL avoue avoir craint la catastrophe après Lyon-Lens

Photo Icon Sport

La saison étant terminée, Bernard Lacombe est beaucoup plus zen en évoquant ce long championnat qui s’est terminé par la place de vice-champion de France pour l’Olympique Lyonnais. Le conseiller de Jean-Michel Aulas admet dans l’Equipe avoir eu très peur pour l’OL en août 2014.

L’Olympique Lyonnais a longtemps bataillé avec le Paris Saint-Germain et sans refaire l’histoire de la saison 2014-2015, il est évident que Maxime Gonalons et ses coéquipiers pouvaient peut-être aller au bout de leur rêve s’ils n’avaient pas totalement manqué leur début de saison. Point d’orgue de ce crash estival, la défaite à Gerland contre Lens (0-1) après un match durant lequel l’OL pouvait exploser tellement les joueurs rhodaniens avaient été malmenés physiquement. Revenant sur cette période, Bernard Lacombe avoue qu’il a craint le pire pour l’OL.

Le retour de Fekir a changé l’OL

« On était très très inquiets à cette époque, mais on a tenté de rester zen et d'apporter seulement quelques modifications au fonctionnement du club. On a une certaine expérience, c'est important dans ces moments-là. Il y avait des blessés, notamment Fekir, touché à l'épaule dès la première journée contre Rennes. Dès qu'il est revenu, contre Monaco à la 5e journée, on s'est remis à gagner. On avait un groupe très jeune, on connaissait leur potentiel, il fallait être patient. La préparation physique ? Alexandre Marles venait d'arriver dans un club dont il découvrait le fonctionnement. Tout le monde s'est parlé, il y a eu des réunions positives, et il a fini par trouver sa place », rappelle, dans les colonnes de l’Equipe, Bernard Lacombe, qui sur le coup ne s’attendait probablement pas voir l’Olympique Lyonnais finir juste derrière le PSG au classement.

Share